Lellig

 

La famille de "LELLICH", dont les origines remontent au début du 14e siècle, est supposée être de ligne collatérale avec la Seigneurie de Berbourg, les croix des 2 armoiries étant presque identiques.

Des fouilles archéologiques au lieu-dît "Weiler" près de Lellig témoignent de la présence romaine et ont révélé des objets précieux qui ornent actuellement le Musée National. Les vestiges de 2 cimetières (fin 1er et début 3ème siècle après J.-C.), d'une stèle funéraire et d'une voie romaine menant de Metz à Trèves intéresseront les amateurs archéologues.

La tradition vinicole romaine fut cultivée jusqu'en 1930 au lieu-dit "Am Wéngert", offrant aujourd'hui d'agréables promenades à travers des vergers.

Le village de LELLIG est situé sur la pente sud de la colline "Hierberbierg" d'une altitude de 338 m.

Au fil des siècles le tissu rural du village est resté intact, comme les belles maisons paysannes du 18e et 19e siècle en témoignent. Des diverses activités artisanales de jadis, seule une serrurerie et ferronnerie d'art a su subsister et se créer une renommée nationale. Bien que l'agriculture connaît aujourd'hui de graves problèmes, Lellig est  resté jusqu'à nos jours un village à vocation agricole.  Le café du village,  équipé d'un jeu de quilles, offre des possibilités de loisirs.

Aussi à Lellig la vie associative est bien développée et offre aux nouveaux habitants la possibilité de s'intégrer.

Aux abords du village, l'ancien cimetière restauré est aussi le point de départ pour les randonnées dans la nature.

 

Carte de Lellig

 

 

© Administration Communale de Manternach